Thomas SCHOTT

Je m'appelle Thomas et j'ai 20 ans. Je suis originaire d'Alsace. Après une classe préparatoire intégrée en Chimie à l'ECPM de Strasbourg, j'ai fait le choix de poursuivre mes études à L'ENSCR. Je compte me spécialiser dans la biochimie, pour développer des nouveaux traitements contre certaines maladies comme le cancer, par exemple. J'avais en venant à l'école une profonde envie de m'engager dans un projet solidaire, je fais donc partie de l'association Chimie Solidaire.Il n'y a rien de plus beau que le contact humain et la rencontre de nouvelles personnes, de nouvelles cultures. Je ressentais l'envie de mettre un tel projet en place, de le développer et d'aider à l'aide de nos connaissances les populations qui font face à des problèmes sanitaires. En espérant que Chimie Eau Cambodge soit le début d'une très longue histoire.


Julie COULEAUD

Je m'appelle Julie, j'ai 22 ans et je viens de Milly- la-forêt. J'étudie à l'ENSCR après avoir fait un DUT Chimie à Orsay et une ATS à Paris. Je souhaite travailler dans l'environnement, dans la préservation de nos ressources et dans la valorisation de nos déchets. J'aime aller vers les autres et ce projet m'inspire plus que tout. Il me donne envie d'aller à la rencontre de ces femmes et de ces hommes qui sont dans le besoin. Les aider dans leur vie quotidienne en utilisant nos connaissances techniques sera une expérience très épanouissante.

Cécile BOUTONNET

Je m'appelle Cécile et j'ai 23 ans. J'ai choisi de faire de la chimie parce que j'aimerai beaucoup travailler dans le domaine de la phytopharmacie plus tard.

La découverte de l'autre et du monde au travers d'un projet qui peut aider des personnes dans le besoin est, pour moi, extraordinaire. Nous avons la chance de pouvoir contribuer à l'amélioration du travail de la vie quotidienne du personnel médical et des patients en tant que futurs ingénieurs chimistes. J'espère que c'est le début d'une belle aventure pour nous tous.


Paul HUCHEDE

Je suis Paul et j'ai 20 ans. Je suis originaire de la campagne ardéchoise, j'ai parcouru la France pour faire ma classe préparatoire à Strasbourg et finalement venir à Rennes pour mon cursus ingénieur ! Grâce à cette formation, j'aimerai participer aux recherches sur les vaccins et l'étude de maladies dont les soins restent difficiles. Les projets internationaux solidaires tels que Chimie Eau Cambodge sont une réelle chance tant pour les Cambodgiens que pour nous. Au-delà du cadre technique qu'apporte ce projet, c'est un réel échange passionnant entre nos cultures qui se met en place.

Rozenn GASNIER

Moi c'est Rozenn, j'ai 20 ans, je suis passionnée par la chimie depuis la seconde et j'aimerai plus tard travailler dans le domaine de l'agro-alimentaire. Ce projet de solidarité internationale, je pense que c'est une expérience unique. Nous avons eu la chance de naître dans un pays aisé, chance que tout le monde n'a pas. Il existe encore bien trop de régions sans accès à l'eau courante ou alors un accès limité à une eau de mauvaise qualité. C'est le cas de certaines régions du Cambodge. Nous avons donc décidé de nous mobiliser afin de nous investir dans cette cause qui nous tient à cœur et de pouvoir fournir à différents dispensaires une eau de meilleure qualité pour les soins qui y sont donnés.

Marion TOUMIRE

Je m'appelle Marion, j'ai 20 ans et je viens de Rouen. J'étudie la chimie à l'ENSCR depuis 3 ans car je suis l'étude des écosystèmes au niveau chimique ; et je suis depuis mon enfance impliquée dans des projets bénévoles solidaires et engagés pour la sauvegarde de l'environnement en Normandie. C'est pourquoi la création de ce projet m'a réellement intéressée, il contient à la fois un plan solidaire hors des frontières françaises et un plan scientifique. Je suis enthousiaste à l'idée d'utiliser nos connaissances pour aider au bon fonctionnement de ces dispensaires .